Skip to main content

Le temps des aubergistes

By 10/04/2019May 9th, 2019No Comments

Les hôtels ont laissé une mauvaise réputation. Mais ils n’ont pas été que des buvettes où le mari liquidait le bien familial. Les auberges d’autrefois ont été des relais pour les voyageurs, des lieux de réceptions et de réunions. Ils ont offert pension et repos aux visiteurs. Même que certains furent des lieux de santé.

Pour en connaître davantage sur les hôtel et maisons de pension de la région, on lira la plus récente publication de la Société d’histoire de la seigneurie de Chambly. Le temps des aubergistes, le Cahier 39 de la SHSC, contient des textes rédigés par Huguette Archambault, Raynald Cornellier, Marielle Demers, Carole Fisette et Paul-Henri Hudon. Les membres en règle de la SHSC ont reçu ou recevront dans les prochains jours un exemplaire de ce Cahier. On peut aussi le commander au coût de 20 $ (plus les frais d’envoi) auprès de la SHSC.     Ce texte vous inspire des commentaires? Vous souhaitez émettre une suggestion? Merci de nous écrire.