Skip to main content

P026 | Fonds Association des Vétérans Propriétaires Bachand

By 10/04/2019May 9th, 2019No Comments

Fonds Association des Vétérans Propriétaires Bachand P026 1959-1993. – 18,5 cm de documents textuels et autres documents. Histoire administrative : En 1945, la Seconde Guerre mondiale prend fin et les soldats canadiens sont démobilisés. Le retour, pour ces vétérans, est difficile de par leur réintégration dans la vie civile active. Le gouvernement fédéral, conscient de cette problématique, met en place diverses mesures pour leur réinsertion sociale. Après leur avoir octroyé une prime de démobilisation et assuré l’embauche prioritaire de ces soldats dans la fonction publique, le gouvernement canadien leur offre d’acquérir des terrains pour la construction d’une maison sous sa gouverne. Les taux d’intérêts proposés sont une aubaine assortie d’une condition : le vétéran doit habiter sa maison et ne peut la vendre sans l’autorisation du gouvernement après un certain nombre d’années. Charles-Émile Bachand, cultivateur, vend sa terre au Ministère des Anciens Combattants en 1958. Ce terrain est alors divisé en 58 lots de deux acres et une rue, Bachand. Dès 1959, les premiers vétérans viennent s’installer à la campagne, sur des terrains n’étant pas desservis par l’égoût et l’aqueduc. En 1960, les résidents de la rue Bachand s’unissent pour fonder une association polyvalente, protectrice de ses membres et impliquée auprès du gouvernement fédéral et de la municipalité Saint-Joseph-de-Chambly, devenue en 1965, Carignan. La jeune association bilingue possède ses lettres patentes le 18 février 1963. Elle est inscrite à titre d’organisme sans but lucratif et tient une assemblée générale annuelle pour élire les officiers du conseil d’administration. Chaque résident de la rue Bachand est invité à devenir membre pour bénéficier des activités, requêtes et négociations touchant surtout les infrastructures absentes de la rue. Ainsi, l’Association des Vétérans Propriétaires Bachand acquière un lot sur la rue pour aménager un parc pour les enfants, demande à la municipalité une route goudronnée, des lampadaires de rue, des égoûts et un aqueduc. Les vétérans organisent des fêtes champêtres, mais tentent aussi de concevoir un abri nucléaire pour leurs membres.En 1991, l’Association des Vétérans Propriétaires Bachand est dissoute légalement, pour renaître de ses cendres la même année. Elle porte désormais le nom de Association des Vétérans Propriétaires Bachand (1991) inc.Historique de la conservation : Les documents ont été créés et reçus par le créateur, mais il a été impossible de déterminer l’identité du donateur ou l’année du versement. Toutefois, le fonds a été découvert dans le sous-sol de l’édifice administratif de la Ville de Chambly, sis au 56 rue Martel, en juillet 2005. Le fonds a été rapatrié au même moment au centre d’archives de la SHSC, au 2445 avenue de Bourgogne.Portée et contenu : Ce fonds témoigne de l’organisation communautaire des vétérans sur la rue Bachand, d’abord sous la juridiction mitigée du gouvernement fédéral et de la municipalité Saint-Joseph-de-Chambly, devenue Carignan en 1965. De plus, il permet d’observer les doléances et les relations entre ces trois entités juridiques. Finalement, le fonds témoigne, de façon fragmentaire, de la peur d’une guerre nucléaire en territoire canadien, ainsi que des moyens envisagés par les vétérans de la contrecarrer.Ce fonds est composé de seize chemises, cinq registres, six plans et un objet, le sceau officiel de l’association. Les chemises contiennent des documents relatifs aux différents comités et activités de l’association, tels que les lettres patentes, les règlements, la liste des membres, les plans et les lots octroyés sur la rue Bachand, les compte rendus du conseil d’administration, les relations avec le gouvernement fédéral, les relations avec la municipalité de Carignan, l’organisation pour la mise en place des infrastructures de la rue, les représentations, les civilités entre les membres et l’association, les ressources financières, le comité social et récréatif, l’aménagement du parc des Vétérans, les activités organisées, la dissolution de l’association, ainsi que les lettres patentes de la nouvelle Association des Vétérans Propriétaires Bachand (1991) inc. Les registres contiennent les procès-verbaux des assemblées générales annuelles, le journal du trésorier, ainsi que les compte rendus du comité social.Source du titre composé propre : Titre basé sur le créateur du fonds.Collation : Le fonds contient aussi 6 plans, 3 dessins d’architecture, 1 photographie couleur et 1 artefact sceau officiel.État de conservation : Certaines photocopies des documents textuels s’effacent de par la nature du papier oignon.Classement : Le classement original a été respecté, sauf en ce qui concerne la chemise titrée Divers. Les documents contenus dans cette chemise ont été répartis dans les chemises adéquates.Langue des documents : Les documents sont en français et en anglais.Note générale : L’histoire administrative est basée sur le témoignage des documents eux-mêmes, ainsi que sur l’ouvrage LALONDE, Germaine. Vétérans, Chambly-Carignan. concours Percy W. Foy, 1996, p.30, 34-35.Le fonds a été traité en décembre 2005 par l’archiviste Sylvie Laneuville.Localisation : A-3-3.Bordereau : Une boîte contenant : Un cahier Canada (Présence des membres)3 registresUn registre (Assemblée générale)Un registre (Journal du trésorier)16 chemisesUne enveloppe contenant une cléUn poinçon à sceau.