was successfully added to your cart.

Panier

Jean-Baptiste-Nectaire Galipeau, instituteur

By | Recherches

Jean-Baptiste-Nectaire Galipeau (1849-1918) est un personnage totalement oublié à Chambly. Pourtant la rue Galipeau commémore son nom. À Chambly-Canton, il occupait le pupitre principal de l’école modèle située sur la rue Saint-Jacques où il enseignait le jour. En outre, M. Galipeau tiendra une école du soir pour les jeunes gens se préparant au commerce.

Il marie sa fille, Alphonsine-Ella Galipeau, à Henri Surprenant, menuisier d’Iberville. (Le Canada Français, 31 août 1900). Il a pris sa retraite en juillet 1906.

Il est né à Sainte-Rosalie, comté de Bagot, fils de Jean-Baptiste Galipeau et de Marie-Marguerite Daigneau. Il a épousé Marie Stanley (1850-1924) et sera le père de 14 enfants, dont 11 filles et 3 garçons. Il est décédé et inhumé à Mont-Saint-Hilaire.

Il est le père de Rosalie-Hélène (1869), Donalda (1870), Isola (1872), Jeanne-Ernestine-Évangéline (1874), Rosalie (1875), Jean-Baptiste-Nectaire (1876), Cora (1877), Nectaire-Edmond (1878), Ella (1880), William (1882), Graziella (1884), Bernadette (1885), Diana (1889) et Gertrude (1891).

«Trente-sept ans de carrière, un vétéran de l’enseignement», titre Le Canada-Français.  Il avait enseigné successivement, pendant quatre ans à Sainte-Rosalie, quatre années au collège d’Iberville, vingt-cinq ans à Saint-Hilaire, et quatre années à l’école modèle de Chambly-Canton. Il a aussi été chef de la fanfare municipale à Mont-Saint-Hilaire. On peut lire un article signé de son nom, sur «la vocation de l’instituteur», dans le Courrier de Saint-Hyacinthe du 28 mars 1878.

Vers 1888, Ozias Leduc réalisa un dessin au pastel qui représente son ancien professeur de l’École modèle. Leduc dira plus tard du maître qu’il l’encourageait à l’étude en lui donnant de belles images à copier, et surtout en le laissant dessiner les animaux qu’il voyait dans son livre de géographie! (Internet).

Paul-Henri Hudon

Sources:

Société d’histoire de Beloeil Mont-St-Hilaire.

Journal Le Canada-Français, 19 septembre, 1er décembre 1899; 31 août 1900, 6 avril 1906; Le Courrier de Saint-Hyacinthe, 28 mars 1878.

Illustration. L’instituteur de Chambly, Jean-Baptiste-Nectaire Galipeau, peint par Ozias Leduc de Mont-Saint-Hilaire vers 1890. Musée du Québec.

 

Ce texte vous inspire des commentaires?

Vous souhaitez émettre une suggestion?

Merci de nous écrire.