“Maison du Gouvernement”

HISTOIRE de la Maison du Gouvernement.

– Seuls quelques initiés en connaissent la valeur. Mais elle mérite d’être plus connue. Je parle de la “Maison du Gouvernement”, sise au 32, rue Centre à Chambly.
Une maison qui mérite une reconnaissance publique. Une préservée du patrimoine, une résistante, une rescapée, bref une miraculée de la démolition moderne. Parce qu’il s’agit bien d’une conservation exemplaire. Parce qu’il y a peu d’immeubles anciens aussi bien entretenus. Parce que nourri aux petits soins et bichonné par des amoureux. Parce qu’il témoigne d’une occupation variée et d’une histoire exceptionnelle. Enfin cette maison de bois a été la résidence de personnalités historiques de marque. Les actuels propriétaires, M. Piette et Mme Normandin, n’ont de cesse de la documenter, de l’astiquer, de la conforter et surtout de la meubler selon son âge.
À l’origine, cette propriété privée occupait le lot ancestral primitif de l’ancêtre et soldat-sergent, Jean Monty (1693-1755). Amable Monty (c1732-1804), le premier occupant, possédait ce terrain en 1773. Puis Jean-Baptiste-Toussaint Ferrière dit Dubussé (c1765-1836), capitaine de milice, ex-capitaine de transport à Chambly durant la guerre (1775-1783) avec les Américains en fait l’acquisition en 1786. Acquise par Sarah Christie et par le seigneur Napier Christie Burton, le 8 août 1800, la propriété est ensuite concédée et vendue à Gabriel Gordon, lieutenant-colonel au 60e régiment de Sa Majesté britannique, le 26 juillet 1802, qui la détient comme propriété privée jusqu’en 1809.
Puis elle est achetée “pour et au nom du gouvernement par Augustus Kuper, assistant-commissaire général aux approvisionnements militaires, le 6 mai 1814. Elle est ainsi décrite : Log building on a stone foundation. One story and cellar, 41’ by 32’ feet with a kitchen in rear, 26’ by 20’ feet in good repair. Elle abrite alors les intendants des casernes, les “barrack masters”. Le “major général” William Wiltshire Wilson l’occupe le 5 octobre 1822. Puis elle est vendue par les héritiers du seigneur Samuel Hatt de Chambly aux officiers de Sa Majesté, le 1er mars 1842. Le corps central serait antérieur à 1786. En 1814, l’édifice aurait subi des rénovations et acquis son volume et son apparence actuels. De nouvelles améliorations ont eu lieu en 1823.

La municipalité de Chambly-Canton l’acquiert le 15 juin 1871. Par la suite elle devient la propriété privée de Patrick et Francis Donnelly, le 29 mars 1872; d’Élisabeth Whelan; de Michael Cassidy, le 12 octobre 1880; de Patrick Donnelly, le 21 décembre 1885 et d’autres jusqu’à Yves Piette et Dominique Normandin.
Sources, MRCVR. Inventaire du patrimoine bâti, rapport Synthèse. Chambly, fiche 214, image 1826. En ligne
Archives de la Société d’histoire de Chambly. Ballades patrimoniales à la découverte de trésors architecturaux, M. R. C. de la Vallée-du-Richelieu, 2017, page 58.
Archives de la Société d’histoire de la seigneurie de Chambly. Fonds Mario-Filion. Photo de 1980
Photo couleur vers 2005. Collection personnelle.

Paul-Henri Hudon, 2020-01-19

2