Skip to main content

Les canons de Chambly

By 10/04/2019May 9th, 2019No Comments

Qui se souvient des canons exposés devant la mairie à Chambly et de celui qui nous accueillait en face du fort de Chambly ? Quelque part dans les années qui suivent la Première Guerre mondiale. Que sont-ils devenus ?

On raconte sur les trottoirs de Chambly que ces vestiges de l’armée canadienne, confiés aux corporations qui les demandaient, seraient disparus par une nuit sombre et sans lune, mystérieusement enfouis, oui, enfouis dans le sous-sol de Chambly. Mais où ? Et pourquoi ?  Un résident de Chambly, bien informé sur tout, chroniqueur à ses heures, m’assure qu’il connait les sites où sont ensevelies ces bombardes. Foi d’honnête homme ! Est-ce une légende urbaine ? Est-ce une légende qui s’ajouterait à ce supposé tunnel souterrain qui relierait le fort de Chambly aux anciennes casernes de la rue Richelieu ? En ce printemps 2016, la municipalité de Chambly est en train d’aménager un «Parc des Vétérans», le long de l’avenue Bourgogne. Ces mortiers auraient bien figuré dans ce parc. Question de faire histoire. Paul-Henri Hudon. Illustrations provenant des archives de la Société d’histoire de la seigneurie de Chambly    Ce texte vous inspire des commentaires? Vous souhaitez émettre une suggestion? Merci de nous écrire.