Skip to main content

L’institut Hervey à Chambly

By 10/04/2019May 9th, 2019No Comments

C’est dans l’ancienne résidence de la cantatrice Emma Albani que va s’installer en 1921 une association charitable pour enfants pauvres. L’institut Hervey, une firme juive, achète en 1921 de Robert H. Bartholomew la maison située au 1600 avenue Bourgogne. M. Bartholomew y réside avec ses deux filles de 1905 jusqu’en 1921. «M. Bartholomew qui demeure à Westmount, ira demeurer en Californie.» (Le Canada-Français, 21 juillet 1921). Auparavant Joseph de Saint-Louis Lajeunesse, père de la cantatrice Emma Albani, avait habité dans cette superbe résidence depuis 1881 jusqu’à sa mort en 1904. L’Institut Hervey la possèdera de 1921 jusqu’en 1940 environ. Cet édifice prestigieux, un patrimoine exceptionnel, est disparu dans un incendie le 19 octobre 1963.

«L’ancienne résidence de Mme Albani, qui a été achetée pour des fins humanitaires est occupée depuis quelques jours par une phalange de bambins. Ces enfants, tous anglais ou du moins parlant anglais, sont, paraît-il, des enfants sans parents qu’une dame millionnaire généreuse entretient de ses deniers. Cette dame généreuse ne veut pas divulguer son nom et tout ce que nous avons fait pour y arriver n’a abouti à rien. La directrice de cette institution est une des nôtres, une Canadienne française, Mlle Rose Castonguay, originaire de Sainte-Martine, Québec. On nous dit qu’au printemps prochain le Hervey’s Institute – c’est le nom de l’institution – sera agrandi de manière à pouvoir recevoir encore plus d’enfants.» (Le Canada-Français, 22 septembre 1921).   Paul-Henri Hudon Photo: Archives de la SHSC.   Ce texte vous inspire des commentaires? Vous souhaitez émettre une suggestion? Merci de nous écrire.