Skip to main content

P060 | Fonds Paul-Étienne Leclerc

By 10/04/2019May 9th, 2019No Comments

Fonds Paul-Étienne Leclerc P060 1980-2001. – 5,5 cm de documents textuels. – 2 photographies. Notice biographique : Paul-Étienne Leclerc est né le 4 mars 1922 d’une famille de six enfants. Son père étant mort de la grippe espagnole en 1918, sa mère se retrouve seule avec les enfants et doit les confier à leurs grands-parents pour leur offrir un meilleur niveau de vie.Membre du Parti Québécois, Paul-Étienne Leclerc s’implique tout naturellement au sein de la Société nationale des Québécois Richelieu / Saint-Laurent, organisme voué à la défense, la promotion et la célébration du nationalisme québécois, de 1960 jusqu’à sa mort en 2003. Passionné par l’histoire du Québec et sa diffusion, Paul-Étienne Leclerc est également un membre de la Société d’histoire de la seigneurie de Chambly. En 2000, il reçoit la Médaille de bronze du Mouvement national des Québécoises et des Québécois (MNQ) pour son implication constante pendant quarante ans. Il s’éteint en 2003 à Chambly.Historique de la conservation : Les documents ont été créés et reçus par le créateur et donnés après la mort du créateur à la SHSC par le colocataire de Paul-Étienne Leclerc en 2004. En plus du fonds d’archives, une collection de monographies et de périodiques à saveur historique a été remis à la SHSC (DA2 D48 / boîte B-5-1). Les documents ont été dégagés des documents administratifs de la SHSC lors du rapatriement des fonds en juillet 2005.Portée et contenu : Le fonds témoigne des intérêts personnels et de l’implication politico-communautaire de Paul-Étienne Leclerc au sein de la Société nationale des Québécois Richelieu / Saint-Laurent de 1980 à 2001. De plus, le fonds montre les analyses critiques de la société québecoise au niveau des élus provinciaux, mais également sur le système scolaire québécois entre le premier référendum de 1980 et après le référendum de 1995.Ce fonds est composé de deux chemises intitulées Vie personnelle et Implication au sein de la SNQ. La première contient un cahier de bord relié en cuir dans lequel Paul-Étienne Leclerc inscrit des notes et analyses critiques, un hommage funèbre dédié à son amie Jeanette, un hommage funèbre dédié à sa soeur Jeanine, ainsi que des photographies de celle-ci. La seconde chemise contient essentiellement des documents de la SNQ, tels que les statuts et règlements généraux de la Société nationale des Québécois région Richelieu / Saint-Laurent, la liste des membres pour les années 1984, 1985 et 1992, les ordres du jour et les procès-verbaux des réunions et des Assemblées générales du 11 avril 1997, 18 septembre 1998, 9 octobre 1998, novembre 1998, 5 février 1999, 16 avril 1999, 7 janvier 2000, 19 mars 2000, 20 octobre 2000, 2 février 2001, 18 février 2001, 8 avril 2001, 22 mai 2001, 30 mai 2001, 9 septembre 2001, 14 octobre 2001, la liste des membres non assurés pour le 9 septembre 1998 et le 31 décembre 1998, des bilans financiers, la déclaration commune de la SNQ pour les États généraux sur la langue française, ainsi que des listes de présence lors des réunions.Source du titre composé propre : Titre basé sur le créateur du fonds.Restauration/Conservation : Les trombones et les agrafes ont été retirées des documents. Ceux-ci ont ensuite été insérés dans des chemises sans acide.Classement : Les documents ont été classés en deux catégories : Vie personnelle et Implication au sein de la SNQ. À l’intérieur des chemises, les documents ont été classés en ordre chronologique.Note générale : La notice biographique est basée sur le témoignage des documents.Le fonds a été classé, traité et décrit en mars 2006 par l’archiviste Sylvie Laneuville.Localisation : A-3-5.